Je suis en terminale

BTSa Gestion Forestière

Conditions d’admission

  • Etre titulaire d’un BAC S ou d’un BAC STAV ou d’un BAC PRO Forêt (ou équivalences)
  • Signer un contrat d’apprentissage dans une entreprise en lien avec le diplôme préparé.

 

Modalités d’obtention du diplôme

  • Contrôle continu en cours de formation : 50 % de la note finale.
  • Epreuves terminales : 50 % de la note finale.

 

Perspectives

  • Poursuite d’étude en licence professionnelle
  • Entrée dans la vie active (voir métiers visés).

 

Organisation

Le jeune est salarié dans une entreprise forestière pendant 2 ans en apprentissage, dont 20 semaines par an en formation au CFA.

Enseignement technique et professionnel:

Dendrologie, dendrométrie, cartographie, pédologie, botanique, biologie de l’arbre, biodiversité 19 h
Sylviculture, reboisement, écologie 19 h
Exploitation des bois, cubage, estimation, gestion des chantiers 19 h
Filière bois, législation forestière, gestion des entreprises 19 h
Aménagement forestier 19 h

Enseignement général:

Mathématiques, informatique 12 h
Anglais 12 h
Education Socio-Culturelle, documentation, communication 12 h
Economie générale 12 h
Education Physique et Sportive 12 h

Enseignement d’initiative locale:

Agroforesterie 4 h
Méthodes alternatives pour le débardage 4 h
Tournées forestières 4 h

Accompagnement au projet personnel et professionnel.

Métiers

Technicien Supérieur Forestier pour travailler dans une entreprise telle que :

  • Coopératives forestières
  • Gestionnaires forestiers
  • Experts forestiers
  • CRPF
  • ONF
  • Groupements forestiers
  • Exploitations forestières
  • Sociétés d’approvisionnement
  • Bureaux d’études
  • Organismes de recherches
  • Administrations

 Télécharger

CS Production, Transformation, Commercialisation des Produits Fermiers Laitiers

 

Conditions d’admission

  • Etre âgé de plus de 18 ans
  • Etre titulaire au minimum d’un diplôme de niveau IV agricole (BP REA, Bac Pro CGEA, BP production horticole,…)
  • Justifier d’une année d’activité professionnelle
  • Signer un contrat d’apprentissage

 

Durée de la formation en centre

  • 16 semaines de cours de 35 h réparties de septembre à fin avril.

 

Parcours en entreprise

  • 31 semaines de stage en exploitation agricole.

 

Contenu de la formation en centre

UC 1 : Organiser la production, la transformation et la commercialisation des produits fermiers.

Caractéristiques des produits fermiers

Choisir un système de production

Etablir une stratégie commerciale

S’organiser et évaluer son système

110 heures
UC 2 : Mettre en œuvre des techniques de production fermière.

Bases techniques de la production fermière

Choisir ses techniques de production

Mettre en pratique

110 heures
UC 3 : Mettre en œuvre des techniques de transformation pour des produits fermiers.

Organiser un atelier de transformation

Connaître la réglementation (hygiène, sécurité, maîtrise des risques…)

Mettre en pratique : transformation, conservation, conditionnement, …

250 heures
UC 4 : Mettre en œuvre des techniques de commercialisation pour des produits fermiers.

Préparer la vente des produits

Mettre en pratique : opérations de communication, de commercialisation, de suivi clients, …

90 heures

Perspectives

  • Devenir salarié en exploitation agricole ou technicien d’organisme agricole.

 

Télécharger

CS Technicien Spécialisé en Transformation Laitière

Débouchés

Il destine aux emplois de fromager, technicien laitier, conducteur de fabrication, conducteur de machine, pilote d’installation automatisée, conducteur de ligne.

Organisation de la formation

La formation en apprentissage se déroule sur 12 mois.
Elle comprend 16 semaines de cours soit 560 heures et 31 semaines en entreprise de transformation laitière
Elle est dispensée dans le cadre d’Unités Capitalisables (4)

Contenu de la formation

UC 1 : Participer à la gestion d’un atelier de transformation laitière sur les plans technico-économique, qualité et humain

Participer à la gestion de production de l’atelier
S’informer sur les évolutions de la filière laitière
Participer à la gestion de la qualité
Assurer les activités de tutorat

UC 2 : Maîtriser les processus technologiques d’une activité de transformation laitière dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité et de prévention des pollutions.

Connaissances scientifiques relatives aux mécanismes de transformation du lait
Connaissances techniques sur les matières premières, additifs et auxiliaires de fabrication
Processus technologiques d’une transformation fromagère, laitière ou beurrière donnée

UC 3 : Participer à la maîtrise de la chaîne qualité du produit.

Appliquer les techniques de laboratoire aux contrôles de la qualité
Interpréter les analyses et mesures
Appliquer les actions correctives à tous les stades du processus

UC 4 : Conduire les installations d’un atelier de transformation laitière dans le respect de l’environnement, des règles d’hygiène et de sécurité et des critères qualité définis.

Maîtriser les connaissances techniques
Maîtriser la conduite des installations
Mettre en œuvre un plan de nettoyage et de désinfection
Participer à la maintenance
Faire un diagnostic

Admission et recrutement

Conditions d’accès :

Être âgé de 16 à 25 ans révolus,
Être titulaire, au minimum, d’un diplôme de niveau IV agroalimentaire

Recrutement

Dossier de candidature
Entretien de motivation

 

Télécharger

CS Arboriste Elagueur

Conditions d’admission

  • Avoir entre 18 et 26 ans.
  • Etre titulaire d’un diplôme dans les domaines des espaces verts, de la forêt.
  • Avoir de bonnes aptitudes physiques.
  • Signer un contrat d’apprentissage dans une entreprise en lien avec le diplôme préparé.

 

Modalités d’obtention du diplôme

Le candidat doit obtenir les 4 Unités Capitalisables (UC) en contrôle continu.

 

Perspectives

  • Entrée dans la vie active (voir métiers visés).

 

Organisation

Le jeune est salarié dans une entreprise forestière pendant 1 an en
apprentissage, dont 17 semaines en formation au CFAAF.

ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL ET TECHNIQUE

Connaissance de l’arbre (parasitologie, biologie, diagnostic, botanique)
Connaissance des EPI et du matériel (mécanique, réglementation sécurité et gestion des chantiers)
Techniques de grimpé et déplacement
Techniques de tailles, de démontages, de haubanage

Métiers

Grimpeur Elagueur en tant que :

  • Ouvrier qualifié dans une entreprise d’élagage, d’espaces verts, dans des collectivités territoriales
  • Chef d’entreprise

 

Télécharger

 

Photos

Élagage au lycée en janvier 2014

photo_131_2.jpg
photo_132_2.jpg
photo_135_2.jpg
photo_143_2.jpg
photo_145_2.jpg
photo_135_2.jpg
photo_146_2.jpg
photo_147_2.jpg
photo_148_2.jpg

Télécharger

Le guide des bonnes pratiques de l’élagage plaquettebonnespratiques.pdf

Planning CS